Les voyages d'Antoine

Les voyages d'Antoine

Récits d'une vie vagabonde, par monts et par vaux et leurs environs, à pieds, à vélo, en train ou en esprit. Rédigé par un bon vivant au mauvais esprit libre, curieux et frappeur....

Publié le par Antoine Vagabond du Rail
Publié dans : #sons, #chemins creux

Je l'ai trouvée au hasard d'une table de chevet.

Il est certain qu'elle y est depuis que cette table de chevet est apparue à cet endroit. Elle devait même être dessus depuis que son propriétaire possède cette table de chevet, fusse en d'autres endroits, comme sur toutes les tables de chevet depuis que son propriétaire en possède.

C'est sa place, être sur les tables de chevet de son propriétaire. Elle n'y est pourtant pas abandonnée.

Sans être à proprement parlé un objet décoratif, elle est entretenue avec soin. Minutieusement recollée à chaque chute, elle a le touché de certaines pierres feuilletées.

Elle représente une statue qui regarde un lac sur lequel une grenouille aimantée danse sur la musique sortie de sous les eaux.

Sa fonction c'est d'être là depuis longtemps. D'avoir l'âge de son propriétaire, et bien plus si c'est possible. On ne la garde, la bichonne, l'apprête que pour cela. Représenter le temps qui passe, et qui continuera à passer, pour un enfant, un neveu, un filleul....

Elle joue sa mélodie, d'abord allante et qui progressivement s'étire en une distorsion de plus en plus lente, suspendue entre rêve et terre.....

Ccccchhhhuuuuutttttt L'enfant dort, on peut éteindre la veilleuse et fermer la porte.

Commenter cet article

Pierre 05/03/2018 08:37

Quelle poésie ! Merci l'Ami.

Archives

Articles récents

Hébergé par Overblog